Des superaliments à peine sains? Öko-Test détecte des substances nocives dans presque tous les produits

Des superaliments à peine sains? Öko-Test détecte des substances nocives dans presque tous les produits

Tout le monde parle de superaliments. Les aliments exotiques sont particulièrement riches en ingrédients précieux et en vitamines. Ils nous maintiennent en bonne santé, en forme et renforcent notre système immunitaire. Le magazine de consommation «Öko-Test» a examiné de près 22 de ces produits - et est arrivé à une conclusion qui donne à réfléchir. En conséquence, plus des deux tiers des échantillons ont échoué, et deux marques biologiques ont même été classées comme «non commercialisables».

Les superaliments sont de plus en plus populaires
Qu'il s'agisse de graines de chia, de caroube, de goji ou de baies d'açaï: les superaliments doivent non seulement avoir un effet positif sur notre silhouette et notre humeur, mais aussi être particulièrement bons pour la santé. Par exemple, on dit que les graines de chia abaissent la glycémie et minimisent le risque d'accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. Les graines de chanvre sont recommandées contre la fatigue et la fatigue, la poudre de thé vert Matcha est connue pour sa grande quantité d'antioxydants, ses vitamines et minéraux importants. Mais les poudres, graines ou extraits sont-ils réellement aussi sains que le suggère le consommateur? Le magazine de consommation «Öko-Test» a examiné de plus près les superaliments et est arrivé à un résultat décevant.

De nombreux produits sont fortement contaminés
Selon une annonce récente, les experts du magazine ont testé un total de 22 produits, dont de l'açaï, de la spiruline, de l'herbe d'orge et de la poudre d'herbe de blé provenant de magasins bio, de magasins d'aliments naturels, de supermarchés et de discounters. Il a été démontré que les deux tiers des échantillons étaient contaminés à un point tel qu'ils échouaient avec «insuffisance» ou «insuffisance». Selon le rapport, deux marques bio se sont même avérées «non commercialisables».

Les graines de chia contiennent des pesticides hautement toxiques
Les testeurs ont découvert un grand nombre de substances susceptibles de présenter un risque sanitaire massif pour les consommateurs. Dans un échantillon de «Dragon Superfoods Goji Berries», par exemple, ils ont pu détecter 16 résidus de pesticides différents - une indication claire que les baies de goji produites de manière conventionnelle doivent encore être utilisées avec prudence. Malheureusement, même avec des produits biologiques, les experts n'ont pas pu éviter les pesticides, car les graines de chia d'Alnatura et de Basic dépassaient les deux limites maximales légales de résidus. Selon le magazine, les graines de chia de base ont atteint des valeurs encore trop élevées même après déduction de l'incertitude de mesure, c'est pourquoi l'échantillon a dû être classé comme «non commercialisable». Les raisons de ces dépassements étaient les désherbants Diquat et Paraquat - substances considérées comme hautement toxiques.

Trop de cadmium et d'insectifuge dans le cacao
D'une part, la "poudre de cacao brut biologique" de la marque "Feinstoff" contenait plus que la quantité maximale autorisée du diéthyltoluamide (DEET), un insectifuge chimique. De plus, le cacao contenait beaucoup trop de cadmium, ce qui peut endommager les reins et est suspecté de cancer. La poudre contenait tellement de substance que le maximum quotidien recommandé est déjà absorbé avec une cuillère à soupe, le message continue. Deux aspects qui ont conduit les testeurs à classer ce produit comme non commercialisable.

Huit échantillons chargés d'huiles minérales aromatiques
Selon l'analyse, une poudre de spiruline contenait trop de plomb, ce qui peut avoir un effet néfaste sur le système nerveux central, le cœur, la circulation et les reins. À l'exception de cinq échantillons, les testeurs ont également trouvé des hydrocarbures d'huile minérale dans tous les produits testés, qui étaient principalement des huiles minérales saturées (MOSH), qui peuvent s'accumuler dans la graisse corporelle et certains organes. Huit échantillons ont en outre été contaminés par des huiles minérales aromatiques (MOAH), dont certaines sont considérées comme cancérigènes. (Non)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: LES SUPERALIMENTS? CEST QUOI?