Prévision sombre Mauvaise vue: la moitié de la population mondiale sera myope vers 2050

Prévision sombre Mauvaise vue: la moitié de la population mondiale sera myope vers 2050

De plus en plus de personnes doivent porter des lunettes ou des lentilles de contact en raison de la myopie. Les experts mettent en garde contre une augmentation massive du nombre de personnes touchées et s'attendent à ce que dans 35 ans, une personne sur deux soit myope. Afin de traiter l'amétropie à un stade précoce et ainsi éviter des restrictions sévères de la vision, des examens réguliers sont particulièrement nécessaires.

De plus en plus de moins de 30 ans ont besoin de lunettes
Selon «Glasses Study 2014» de l'Institut de démoscopie d'Allensbach, plus de 40 millions de personnes portent des lunettes dans ce pays. Cela correspond à près des deux tiers de tous les adultes, la proportion des 20 à 29 ans ayant plus que doublé au cours des 60 dernières années. En conséquence, les lentilles de contact sont également utilisées de plus en plus fréquemment. Dans de nombreux cas, la myopie est la raison de l'aide visuelle, car il est difficile de voir au loin. Alors que les objets proches sont reconnus sans problème, les objets à courte vue voient les objets distants de manière indistincte et floue.

Un milliard serait presque aveugle en 2050
En regardant le développement mondial de cette forme d'amétropie, il y a eu une augmentation massive des personnes touchées au cours des dernières années. Alors qu'en 2000, près de 23% de la population mondiale était myope (1,4 milliard de personnes), ce pourcentage est passé à 28,3% (1,9 million) dix ans plus tard. Et cela ne semble être qu'un début, car, comme le montre une nouvelle étude, on peut s'attendre à ce que dans 35 ans, une personne sur deux dans le monde soit myope. Selon les auteurs de l'étude du Brien Holden Vision Institute, de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie et de l'Eye Research Institute de Singapour, un milliard pourrait même être presque aveugle en 2050 dans le magazine spécialisé "Ophtalmologie".

Selon les auteurs, les raisons de l'augmentation du nombre de personnes malvoyantes dans le monde sont à la fois des facteurs environnementaux et des changements drastiques des conditions de vie. Parce que de moins en moins de temps est passé à l’extérieur, de plus en plus d’activités en gros plan ont lieu, telles que heures de travail à l'écran. Une prédisposition génétique semble également jouer un rôle, mais ne peut expliquer les tendances dans le temps, ajoutent les scientifiques dans leur article spécialisé.

Les jeunes les plus touchés en Asie de l'Est
Pour leur étude, les chercheurs ont examiné un total de 145 études depuis 1995, extrapolant les données pour des pays individuels avec des prévisions de l'ONU pour le développement de la population. Il a été démontré que la proportion de myopie augmente le plus chez les jeunes d'Asie de l'Est, où la prévalence de la myopie est plus de deux fois plus élevée que chez leurs pairs dans d'autres régions du monde. Une cause possible pourrait être les soi-disant «systèmes éducatifs à haute pression» dans des pays comme Singapour, la Corée, Taïwan et la Chine, grâce auxquels les très jeunes enfants ont une quantité accrue d'appareils électroniques «sous le nez».

Les enfants doivent être examinés une fois par an
Afin de protéger la vue des enfants, les chercheurs doivent avant tout se voir garantir des soins médicaux appropriés. "Nous devons également nous assurer que nos enfants passent des examens de la vue réguliers, de préférence une fois par an, afin que des mesures préventives puissent être prises en cas de danger", a déclaré l'auteur de l'étude, le professeur Kovin Naidoo du Brien Holden Vision Institute dans un communiqué.

Selon l'expert, ces mesures comprendraient notamment des activités extensives à l'air frais et un temps réduit avec des appareils électroniques tels que des téléphones portables ou des tablettes, qui sont maintenus près du visage et exercent ainsi une forte pression sur les yeux. «Il existe également d'autres options, telles que des lunettes spéciales, des lentilles de contact et des interventions médicamenteuses, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour améliorer l'efficacité et l'accès», ajoute le professeur Kovin Naidoo. (Non)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: VOICI À QUOI RESSEMBLERA LE MONDE EN 2050!