Ebola: des écoles en Guinée rouvertes

Ebola: des écoles en Guinée rouvertes

Ebola: les écoles en Guinée ont rouvert après sept mois

En Guinée, en Afrique de l'Ouest, l'enseignement a repris pour des millions d'écoliers et d'étudiants après une pause de sept mois. Les écoles et les universités avaient été fermées par crainte de la propagation d'Ebola. Il y a aussi des nouvelles positives du Mali. Là, la maladie a été officiellement déclarée terminée.

Les écoliers ont dû faire mesurer leur température En Guinée, l'enseignement a repris pour des millions d'écoliers après une pause d'un mois due à Ebola, rapporte l'agence de presse dpa. Les écoles et universités de ce pays d’Afrique de l’Ouest ont été fermées pendant environ sept mois par crainte de propager la maladie infectieuse mortelle. Des centaines de milliers d'élèves ont dû se laver les mains sur des sites de désinfection nouvellement créés et faire mesurer leur température avant de pouvoir retourner en classe. Le centre Ebola du pays avait distribué environ 20 000 thermomètres infrarouges aux écoles. La fièvre est l'un des premiers symptômes d'Ebola après l'infection.

Beaucoup ont encore peur d'Ebola. Les 8 800 écoles primaires de la Guinée à elles seules comptent environ 1,7 million d'élèves. Cependant, il a été dit que beaucoup sont restés chez eux lundi, que ce soit par crainte d'Ebola ou parce que certains n'étaient pas encore au courant de la réouverture. La situation est toujours préoccupante, a déclaré une mère de l'école Safia à Conakry, la capitale guinéenne. «J'ai amené mes deux enfants ici aujourd'hui, mais honnêtement, j'ai peur», a déclaré Mariam Bah. Un expert de l'organisation d'aide à l'enfance Unicef ​​a estimé qu'environ 30% seulement des étudiants sont venus lundi. Néanmoins, elle était convaincue que tout le monde serait de retour à l'école dans deux semaines au plus tard.

Nouvelles positives du Mali La semaine dernière en Guinée, les écoles ont décidé de rouvrir après que le nombre de nouvelles infections à Ebola ait chuté. L'année dernière, les écoles ont été fermées pour les vacances d'été le 30 juin, mais n'ont pas rouvert en octobre à cause d'Ebola. À ce jour, plus de 1 800 personnes sont mortes du dangereux virus en Guinée. De bonnes nouvelles sont également venues d'un autre pays d'Afrique de l'Ouest: l'épidémie d'Ebola au Mali a récemment été annoncée. Le ministre de la Santé du pays, qui ne fait pas partie des pays gravement touchés par l'épidémie, a déclaré qu'il n'y avait pas eu de nouveau cas depuis 42 jours.

Les écoles en Sierra Leone restent fermées Au Libéria, l'un des pays les plus durement touchés, les écoles doivent rouvrir en février en raison des progrès dans la lutte contre l'épidémie. Seule la Sierra Leone, qui est actuellement la plus touchée par la peste, souhaite la maintenir fermée pour le moment. Parallèlement, le nombre de victimes d'Ebola a continué d'augmenter dans les trois pays les plus touchés - la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Selon un message de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lundi soir, au moins 8 594 personnes y sont mortes du virus Ebola - 126 de plus que trois jours plus tôt. Le nombre d'infections enregistrées auprès de l'organisation est passé à 21 614. (un d)

Image: Dieter Schütz / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Lépidémie de fièvre Ebola en Guinée - 1204