Régime occidental mauvais pour les gens et l'environnement

Régime occidental mauvais pour les gens et l'environnement

Les régimes riches en graisses et en glucides se répandent de plus en plus
13.11.2014

De plus en plus de gens suivent des habitudes «occidentales» et consomment trop de graisses, de viande et de glucides. Selon les chercheurs américains David Tilman et Michael Clark de l'Université du Minnesota, cela met en danger non seulement la santé de la population, mais aussi l'environnement, qui est de plus en plus pollué par l'agriculture intensive. Une issue à ce «trilemme nutrition-environnement-santé» est donc théoriquement possible, mais difficile à mettre en œuvre dans la réalité, soulignent les scientifiques dans un communiqué de l'université.

Le mode de vie moderne favorise une déforestation accrue et l'extinction des espèces Trop de viande, de graisse et de sucre: les habitudes alimentaires «occidentales» sont de plus en plus répandues et mettent ainsi en danger non seulement la santé des personnes, mais aussi l'environnement. Ceci est actuellement souligné par les chercheurs américains David Tilman et Michael Clark de l'Université du Minnesota dans la revue "Nature". En conséquence, le style alimentaire occidental avec beaucoup de céréales transformées frites et sucrées et de nombreuses toxines et additifs chimiques ingérés par les aliments a un impact négatif sur la santé et donc l'espérance de vie. D'autre part, une agriculture intensive est nécessaire pour l'approvisionnement, ce qui alourdit davantage l'environnement, ce qui se traduit par une augmentation significative des émissions de gaz à effet de serre, une déforestation accrue et la perte d'espèces associée.

La hausse des salaires et l'urbanisation modifient les habitudes alimentaires Comme l'écrivent les chercheurs, l'agriculture et la production alimentaire sont actuellement responsables d'environ un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre, l'élevage étant le facteur le plus important. Cependant, si la tendance vers le régime occidental se poursuivait, cela pourrait "augmenter les émissions de gaz à effet de serre provenant de la production alimentaire d'environ 80 pour cent d'ici 2050", ont poursuivi les scientifiques. Selon Tilman et Clark, la nutrition dans le monde "changerait de plus en plus en raison de l'augmentation des revenus et de l'urbanisation croissante, car les aliments végétaux sont de plus en plus remplacés par des plats à base de viande et de calories dites" vides ". En conséquence, "les gens consommeraient de plus en plus d'aliments qui fournissent beaucoup d'énergie mais peu de nutriments".

Les graisses et les sucres favorisent le diabète et les maladies coronariennes Selon les chercheurs, ces habitudes alimentaires comportent des risques sanitaires considérables, ce qui signifie que de plus en plus de personnes sont touchées par le diabète de type II, les maladies coronariennes et d'autres maladies chroniques, ce qui réduit l'espérance de vie. Pour cette raison, faire face au changement nutritionnel est une tâche importante du point de vue des chercheurs: «L'évaluation et la mise en œuvre de solutions nutritionnelles pour le trilemme étroitement lié nutrition-environnement-santé est un défi mondial et une opportunité d'une grande importance pour l'environnement et la santé publique », a déclaré l'Université du Minnesota.

Les campagnes de nutrition et les facteurs sociaux sont également cruciaux lors de l'achat Comme l'écrit Elke Stehfest de l'agence environnementale néerlandaise PBL à Bilthoven dans un commentaire d'accompagnement, l'influence des gouvernements et d'autres organismes pourrait aider ici, rapporte l'agence de presse "dpa". Parce que les produits achetés ne dépendent pas seulement de la disponibilité et du prix, l'étiquetage, les campagnes nutritionnelles et les facteurs sociaux sont également importants pour la décision d'achat. «Un changement des habitudes alimentaires pourrait empêcher la destruction d'une zone de forêts tropicales et de savanes aussi grande que la moitié des États-Unis», prédit David Tilman. (Non)

Image: Christian Alex / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Oubliez les régimes stupides et mangez pour perdre du poids!